Biographie en français

Tout a commencé à la fin des années 90 quand Karen a découvert comment cicatriser les blessures d’un chagrin d’amour en chantant sur un disque d’Ella Fitzgerald, icône du Jazz. L’histoire d’amour a peut-être pris fin, mais une nouvelle passion a débuté : le chant, plus précisément les standards de Jazz, passion dont la flamme n’est pas prête de s’éteindre. Karen a donné plusieurs concerts dans la ville d’Ottawa et ses environs, qui l’ont ensuite amenée à faire ses débuts au festival de Jazz d’Ottawa en 2002. Très vite, elle a collaboré avec les meilleurs musiciens de Jazz de la région. Pendant ce temps, elle a attiré l’attention d’un public attentif et enthousiaste, pour lequel elle adore monter des spectacles, que ce soit dans des cabarets, des salles de concert ou encore en concerts privés.

Au cours des dernières années, Karen a rendu hommage à plusieurs artistes renommés, comme Blossom Dearie, Peggy Lee, Billie Holiday, Johnny Mercer, Irving Berlin, Django Reinhardt, George et Ira Gershwin, Julie London et Nancy Wilson, dont deux honorant sa première et plus fidèle inspiration, Ella Fitzgerald. Karen a participé à la Quatrième Salle du Centre National des Arts, au Festival de Jazz d’Ottawa TD, au festival de Jazz de Merrickville, GigSpace, Music@Millroad, au Festival Grassroots d’Ottawa, au festival Warkworth Lilac, ainsi qu’au Musée canadien des civilisations et le Musée canadien de la guerre. Karen a également fait partie de plusieurs évènements spéciaux, privés et corporatifs. De plus, elle adore se produire dans des maisons de retraite, non seulement pour y chanter mais pour rencontrer et discuter avec les résidents.

Karen a été la première directrice artistique du Festival de jazz de Merrickville et animatrice de « Swing Is In the Air » sur CKCU FM. Grande adepte de la scène musicale locale depuis 2010, Karen participe à de nombreux projets bénévoles pour aider de jeunes artistes à démarrer leur carrière, ce qui lui donne beaucoup de joie.

Le regretté Ron Sweetman, historien de Jazz reconnu, décrit la voix de Karen ainsi : « une grande sensibilité, un swing subtil venant d’une voix profonde et riche ». Peter Hum, critique de Jazz du journal « Ottawa Citizen », dit : « Au cours des dernières années, j’ai été impressionné par la chanteuse d’Ottawa Karen Oxorn. Bien qu’elle se soit lancé tardivement dans le Jazz, elle a progressé à grands pas grâce à sa diligence et sa dévotion. Le regretté Jacques Emond, directeur artistique du Festival International de Jazz d’Ottawa, dit : « La talentueuse et polyvalente Karen est une chanteuse très intéressante. Une voix douce, un bon sens du swing qui rend tout aussi bien dans une ballade que dans des chansons entraînantes. »

Fouinart Vocal Jazz Camp

I had an amazing time attending Fouinart Vocal Jazz camp and am eagerly putting the fabulous advice and work into practice. Scatting and general improvisation does not seem quite as scary anymore! For more information, check out the website.

Manoir de la Forêt in Cantley, Quebec

Hosting the JazzWorks Jam

I was delighted to co-host the monthly JazzWorks Jam on September 19 and so enjoyed the experience. It was a good opportunity to jam and try out some of the new skills I learned at Jazz Camp in August. Thanks for joining me and the other musicians in Mystic Hill Reunion.